lundi 22 février 2010

Voyage á Sajama, La Paz, El Choro, tout ca depuis Copacabana.

Salut a tous, avant toute choses on dit bonjour aux derniers arrivants:


S'il est pas meuuuuuuuugnon ce ptit lapin.


La ptite crotte á droite n'as que quelques heure (2 ou 3 pas plus).

Les embrassades terminées je vous presente celle qui defie l'altitude, les denivelés, celle oú tu cherche ton air dans ses rues arpentées, celle ou tu passe des nuit agités:
La Paz
deuxieme capital de Bolivie (Sucre étant la capital administrative).


En dessous de la Plaza Eguino, photo prise depuis taxi d'oú la qualité certaine du cadrage.


Photo prise depuis La Paz "alto", plus exposée au froid, plus haute, La Paz Alto et la partie la plus pauvre de la ville, la partie encaissée étant plus agréable á vivre, le niveau de vie y est plus elevé ( enfin, tout est relatif!).


Des kiosque comme ca la ville en est bondée, on y vent de tout, du rasoir a la carte memoire, certain meme sont doter de telephone publique. (de labouffe et des clop aussi eviedement).


La dueña.


En el mercado del Alto...cuidado tu bolsilla turista. Pero al fin ninguno problemo.


...


Un bus typique de la ville, des Dodge comme celui la t'en trouve de toutes les couleurs selon la destination, sinon, plus petit la ville est une fourmiliere de miniVan Toyota qui t'enmenne ou tu veut quand tu veut, tres peu de voiture particuliere au final.

Voilá pour La Paz j'y retourne dans deux semaines pour grimper le Huaína Potosí (6088m, depuis le temps qu'on attend ca et apres la deception du Sajama (voir explication plus bas)).
Depuis cette ville j'aurai fait la route de la mort, une descente en VTT de 64km sur la route la plus dengereuse du monde, un pied d'enfer je retrouve des ensation de velo que j'avait perdu depuis bien longtemps (Gwen, Sylvaire tu bouffe du cailloux longeant un fossé immense a travers un paysage hallucinant, t'as juste l'impression de faire une pub pour rockshox ou cannondale, vaut mieux pas rater la mauvaise courbe).

Depuis La Paz toujours et avec Gaelle, Emilie, Geoffroy et Anthony, nous nous lancons sur les chemin precolombien de:
El Choro
on regeretera de n'avoir prevu que trois jour pour faire cette petite rando où tu part de 4900m pour arriver autour de 1500m d'altitude. Je passe une premiere nuit dans ma tente a me demander pourquoi le matin du depart j'ai manger ce poulet dans la rue, celui la meme qui me donne des crampes a en crever,mais au final on s'endort et le matin tout va bien. Je n'evoquerai pas les problemes intestinaux de certains de mes acolytes, mais felicitation a eux il se seront bien battu pour aller au bout malgre un fort piteuse état et une tourista carabiné. Je remercierai toutefois la pluie qui nous a gentillement accompagner durant ce petit trek dont on se souviendra tous. treve de plaisenterie tout cela se passe dans les Yungas, c'etait dure mais juste magnifique.

A 4900m avec la mochilla remplit dans le dos (a la Cumbre) ca commence part: "donnez-moi de l'oxygéne bordel".


T'as du Lama, Serge...(ohohoh! le drole).


C'est ca qu'est pont...(decidement t'as de la ressource mon gaillard).


A Challapampa, matin du deuxieme jour, elle file la laine avec une dexterité qui montre qu'elle n'en est pas a sa premiere pelote l'abuela.



En Bolivie c'est le temps du Carnaval... Marilyn Manson, t'as cartonné j'avoue.


Un rayon de soleil agreable, ici le terrain des operations. Devant...

...derrière.



Je vous presente Emilie et Geoffroy avec qui je trace la route depuis quelques temps. je ne dirai qu'une choses et sans arriere pensee:vive la Belgique! tres chers, ca commence en amerique du sud et c'est pas pret de se terminer en Europe. Enchanté.



Debut du parcours. 4600m environ.



Perdu dans le brouillard à 4800m: Anthony.


Encore plus au debut.


Point de Depart. 4900m La Cumbre (literalement: Le Sommet).
Avant toutes ces aventures autour de La Paz et apres Sucre, nous faisons étapes(Geoffroy, Emilie,Anthony, Tranquilo et moi) dans le village de Sajama, au pied du mont Sajama (6500m et plus) plus haut sommet de Bolivie, dans le parc national de...de...
Sajama
,
Fin de coucher de soleil.


...

Un des volcans de Paya Chaka (paya= 2 en Aymara).


Les deux reunits.


Putain y sont venu jusqu'ici...

Lord Sajama.

...


Sajama vs alpiniste du dimanche: le match n'aura pas lieu le mauvais temps de ces dernieres semaines rend la montagne impraticable. petite deception, on y croyait.

A charge de revanche grande folle!
J'espere que cette petite session photos vous aurat plu, c'est dure de les choisir, y'en a tant d'autre surement plus belle mais je garde ca pour le retour.
A l'heure qu'il est je suis á Copacabana au bord du lac Titicaca et part demain pour l'Isla del sol.
ce lac est une mer, c'est magnifique et reposant apres la La Paz survoltée. On va y prendre le temps de lire et écrire, et toujours un peu penser á vous.
Des grosses biz á tous.

(oui j'oublit souvent la creme solaire).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire