mercredi 30 décembre 2009

Noel en short, Anniv et nouvel an dans le desert...

Tilquiza, 20km de Jujuy. Dans les Yungas d'argentines ("Vallées chaudes" entre 1500 et 2000m).

Stromboscope naturel, les éclaires déchirent le ciel sans répit. Du chaos vrombissant sur 360º.
Apres le repas, Fela Kuti, AC/DC, de l'electro, du reggae argentin...et autres, resonnent dans la vallees.
Nous sommes une petite dizaine et dansons sous la pluie fine, absorbés par l'orage.
Un peu ennivrés, nous oublions nos familles , nos amis pour quelque heures.
Dans la journées chacun aura eu cette nostalgie d'etre loin de vous, loin des proches.
Ruben le hollandais et Koen le belge (flamand) ne montrerons rien, Lorenza de South Africa cache son manque derrière de grand sourire, Meg (Margareth), la plus smart des australienne, craque et fond en larme au pti dej pui a midi....et moi je passe le Noel le plus etrange de toute ma courte vie. Perdu sur une ile dans la foret, la premiere route est a une heure de marche. Le lieu est magnifique, les senteurs multiples, quelques tarentules, des chevaux et des km de sentiers a travers la vallees. Ici le taf est simple: entretient de la reserve naturel et jardin.
On y mange vegetarien, je retrouve les 80kg de mes 20 ans, je m'y sent bien, j'arrete de fumer ( pas une seul taf depuis le 18 Decembre). J'y reste jusqu'au 25 et y retourne le 4 janvier pour deux semaines.

San pedro de Atacama, Desert d'Atacama.

Un velo, un desert, puis une fete international pour clore ce premier quart de siecle.

Apres la Patagonie et le Fitz Roy ou Terre de Feu, j'avais peur de ne plus etre toucher profondement par un paysage.
Crainte vite effacée.
Cela commence par la route entre Jujuy (Arg.) et San Pedro de Atacama (Chile), autant dire une traversee de la Cordillieres. je lutte pour ne pas dormir tellement c'est beau. mais je craque et m'endort, trois quatre reveil durant le trajet, le premier ebahit le second abasourdit, le troisieme transcandé, bref des frissons dans le dos sur 5-600 bornes.
Cordilleres dans ce bus j'aimerais vivre mille ans pour decouvrir chacun de tes recoins.
Je comprend durant ce trajet pourquoi je t'ai tant revé, pourquoi tu seras la reine de ce voyage, le fil rouge de cette traversee, la defonce quotidienne, l'adrenaline en cascade.

Puis vient le desert d'Atacama, c'etait pour moi une etape importante.
Voila j'y suis; le desert a cette force de vous ramener a vous meme.
Je loue un velo, me douche a la creme solaire et passe la journee dans la vallee de la Line..euh de la Lune ( Mehdi t'es vraiment hilarant).
De loin la plus belle chose que j'ai jamais vu.
je quitte les sentiers balisés, m'engouffre dans un canyon, lache le velo, grimpe et vais faire des traces sur des roches vierge de tout passage(du moins c ce que je me force a croire), je chante, joue de la zic ( j'ai laché le Melodica qui et de plus en plus desaccordé pour une Quna, flute bolivienne qui a le meme son qu'une flute traversierre).
Je suis seul et frissonne, je me sent leger, leger, leger...Ivann tu ne t'etait pas tromper sur ton message. tu trouve dans le desert le miroir des choses de ta vie, de toi meme, de ta solitude ( rien de triste), de tes reves, tu joue avec ce vide et tu regrette de ne pas partager cela avec quelqu'un. je vais arreter de pseudophilosopher sur le desert, au landemain de mon anniv je suis un peu naz j'avoue. je l'aurai feté avec Chilien, Colombienne, Anglais , Hollandaise, a l'hotel puis dans le desert.

Voila, 25 ans dans le desert, peut etre un symbole, y laisser le mauvais repartir avec le bon et l'envie de croquer le prochain quart de siecle avec plus de force et d'entrain, avec encore plus d'envie de se battre contre la mediocrite et l'ignorance; mais surtout...UN PUTAIN DE BOL D'AIR......BORDEL!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! excusez ma vulgarite mais c'est vraiment sincere.

Line je te souhaite un tres bon anniversaireet sache que je rentre avant nos 26 donc on les fetera ces 25, je te le promet.

Je devais repartir feter nouvel an avec Iris dans sa famille, une amie argentine de Jujuy, mais le prochain bus pour l'argentine passe le 2 janvier et a la douane on me fait comprendre que le trafic est quasi nulle sur cette route, donc pas envie de galerer le 31 je feterai cela dans le desert avec du monde et c'est pas plus mal.

Bon , j'espere que tout va bien chez vous, pas de nouvelles bonnes nouvelles donc...
En ces temps de fetes, la famille et les amis sont present dans la tete plus que jamais, alors donnez des news please.

je laissserai des photos lorsque je vous souhaiterai une bonne 2010 depuis Jujuy oú la connexion sera bcp,bcp,bcp plus rapide que dans le desert.

Merci Karim pour le paragraphe sur le maté, je crois qu'il n'y avait que toi pour en parler aussi bien, j'ai hate de te retrouver mon binome.
Bise a toi et bise a vous tous.

Et surtout, Surtout, bienvenu a Maëlys, citoyenne du monde depuis peu, et felicitations a vous deux les Nantais, des grosses bises.
Salut á tous,
Mehdi.

lundi 28 décembre 2009

Comment c'est Noel avec 35º ?

C'est tout simplement une bataille de plus contre les moustiques.
Quelques photos en vrac
Aujourd'hui, je pars avec Nai sur la route du Nord dans le but de retrouver un electron libre qlq peu perdu dans la foret,et ainsi apporter un renfort précieux dans le genocide de la race PompusSanginusTumsuceJtexplose...plus comunément appelé "moustique" ou "HHaa l'enculé" ou voir "Splatch!!Tiens!!" dans les contrées plus profondes.
Réponse aux questions : .."oui il y a qlq moustiques"
Sinon,
je mange 2 à 3 fois par jours,
Je me brosse les dents avec un dentifrice speciale gencive fragile 2 fois par jours
je me rappel plus ou moins de mes rêves le matin,puis ds la journée,
j'écoute beaucoup,
Je ris,
et j'apprend...
j'ai des maux de tête aussi.
Noel avec Valentino
Marcelo y Valentino / Nai


Je m'achéte 1 ou 2 tee shirt,
Et comme j'ai deux bras je les mets à disposition d'un centre culturel.
Je joue de la percu dans uneAlors que les gamins handicapés de l'école de la Plata danse lorsqu'on joue du Djumbé,
dans les mariages aussi mais dansent très peu pour les anniversaires.
...c'est toujours un peu de soux en plus...lorsque c'est pas gratuis...

Quelques dessins pour le frangin :




J'espère que chacun d'entre vous se sent aussi bien.
Je vous embrasse,
A tout Bientôt
K.

dimanche 27 décembre 2009

Le MaTe

Coucou me revoila (Jerome ,big up)

Après une brève absence et beaucoup de demande...Bref topo sur le Mate...

Le Mate n'est pas une boisson....enfin..si..c'est un liquide et entre en bouche...
Mais ce n'est pas une boisson, car dans ce pays personne ne prend le Mate parce qu'il a soif.

La Bombilla / La calebasse

Le Mate est exactement le contraire de la télévision en te faisant discuter si tu es avec qlq' un, ou penser lorsque tu es seul.

D'ailleurs, on ne dit pas "boire" le Mate, mais "prendre" le Mate .

Quand une personne vient chez toi, la premiere chose aprés "hola" est " un Mate?"
Amer,sucré,très chaud,froid ou avec jus d'orange.

Ici chacun se rappel du premier jour leur enfance ou adolescence où, pour la premiere fois , ils ont mis sur le feu la bouilleoire pour se faire un Mate en solitaire,de sa propre envie...On dit que c'est le moment que l'on decouvre la presence de son âme...
Vieux et jeunes...ont la douceur de demander si l'eau est trop chaude,la modestie de sourire lorsqu'un "Que rico Mate"s'echappe, l'hospitalité de l'invitation, la justice du chacun son tour et l'obligation de dire au moins une fois par jour "Gracias"
La calebasse se remplie au 3/4 de Yerba (herbe à Mate)
L'eau chaude, avant ebullition se verse dans la Yerba afin que l'herbe boive un premier temps l'eau.
En comunauté, une seule personne sert le Mate, le tend, la personne le boit et le rend,puis serveur resert et le donne au suivant, et ainsi de suite...
Un seul merci est necessaire, celui que l'on dit en tendant le dernier Mate au serveur pour lui dire que l'on en veut plus d'autre.

Dans le Metro, le bus, en marchant, assis dans l'herbe, sur sa terrasse ou son canapé, en revisant, pendant les balances d'un concert, Toujours, le Termos sous le bras et le Mate dans la main.

En aureole verte sur les copies des étudiants, la yerba entre les touches du clavier, ou par terre sur un bord de trottoire....partout et toujours le temps pour un Mate....

Amicalement votre.

K.

jeudi 17 décembre 2009

Viento en la Cabeza...tres semanas, 1500km y pico!

Bonjour a tous,
je vous ai laissé à Buenos Aires, j'était alors en partence pour la province de Missiones, aujourd'hui je suis à San Salvador de Jujuy. Entre temps vous le comprendrai, j'ai avalé de l'asphalte, de la foret, de la ville, de la montagne etc... ce pays a mille visages et ce n'est pas pour me deplaire.
je ne m'etalerai pas enormement sur tout ce que j'ai fait, on dira que ma premiere experience de wwoofing (ayuda contra comida y cama) fut tres interessante, j'ai donc aidé Andrea et Ruben dans la construction de leur ferme biodynamique. Ils tentent de creer sur une petite parcelle de terre un ecosysteme equilibré avec culture et betail afin de vivre en autosuffisance, je les aide donc dans les cultures (remember "Jardin" dear Chercheurs) et je deconstruit la base d'une ancienne maison pour qu'ils puissent commencer la nouvelle.
Une experience interessante paumé en pleine foret subtropical oú les mosquitos se delectent de ma peau d'occidental. J'y rencontrerai quelque gens du coin et comprendrai qu'ici la vie est rythmée par le travail et l'eglise evangeliste ( qui gagne du terrain ici , ancienne terre jesuite, d'oú le nom de la province d'ailleurs: Misiones).
Dans la ferme nous sommes deux wwoofer, ma collegue suedoise passe ca vie dans sa tente ( incroyable!!! j'ai jamais vu ca). Trop de solitude, je part pour Iguazu.

Iguazu est à la frontiere du Bresil, haut lieu du tourisme argentin, connu pour ces chutes...voilá que dire de plus, je ne sais pas voyez les photos, d'autres commentaires sont inutiles.

Je decide ensuite de partir pour le Nord Argentin, j'enchaine Tucuman, Salta, autour desquelles je me ferai de longues balades sympathiques, Chinese man, Dj Shadow dans les oreilles, des dizaines de bornes en claquettes ( une fois, pas deux). Comment dire? l'air est plus sec, les moustiques moins present. Moi et mes 150 piqures sommes content. HIHI CONTENT...MEHDI!

Partant au petit matin de Salta, pour faire a nouveau du wwoofing au nord de Jujuy, le hasard met sur ma route Alexandra rencontrer quelques jour avant á Iguazu. Elle part pour la Quebrada de Huamaca, ca a l'air magnifique, je m'invite dans sa balade.

Nous ferons étapes á Purmamarca, une excursion á Tilcara accompagnés de Porteños ( habitant de Buenos Aires) Avant de nous separer se matin á Jujuy ( Alejandra ce fut un plaisir, bon retour á Lille). Nous nous seront donc balader dans un paysage de roche multicolore, sublime, encore une fois je laisse parlai les photos.

Voilá, je suis á Jujuy et part demain faire l'hermite dans la montagne, prendre le temps d'ecrire, jouer de la musique ( je progresse je crois), et continuer d'avaler des graviers et amasser ce vent dans la tete qui fait tellement de bien. Le fromage francais, les bieres de ces trop nombreuses soirees arrosées de cette derniere annee bisontine disparaissent de mon bidon et a nouveau....CONTENT MEHDI!!!!

Bref tout va bien et je crois que pour Karim aussi.





Province de Misiones, mon toit pendant une semaine, et...ma terrasse.
(la devant, bcp de musique, entre deux piqures, du cassage de brique et des siestes en hamac)


Parque nacional de Iguazu: Fascinant, j'y passe la journee et la force de l'eau me fait oublier les centaines de personnes qui parcourent le meme sentier.


Autour de Salta et Tucuman. Etapes en solitaire.

Quebrada de Huamaca. No comment je crois. j'y retournerai avant la Bolivie.




Aux detours des chemins.

Toujours autant d'attentes de bus et toujours autant de bus ( 200h depuis un mois et demi, a peu pret).

Voici mon pote Bob rencontrer à coté de ma tente durant ma semaine de wwoofing. Bob est fan de Lucky Luck on a tchatché un peu c'était sympa.
Attention Bob! PhotoMaté.....!!!!!

Joli l'ami! Ceci me permet de faire un petit mot sur le maté car la province de Misiones est la provinces oú se cultive la yerba maté (l'herbe à maté). Le maté est le recipient, ici c'est une calebasse mais selon les pays ou les regions, se peut etre une tasse en bois, en verre, en bambou, en pied de vache (K2000 jte kiff)etc. La paille en metal est la Bombilla ( litteralement: la paille, normal donc). la yerba mate est une plante qui s'apparente au houx mais sans les epines, elle aurait des bienfait pour le transite, le coeur, c'est un bon complement alimentaire,etc...
Plus qu'une boisson le maté fait partit du patrimoine culturel argentin, bresilien, urugoyen principalement.
En europe nous prenons le café, ici on boit le maté. Il y a differente maniere de le preparer mais une seul maniere de le servir. Prendre le maté c'est avant tout partager un moment de convialité, ici on le prend partout. Bcp de gens se promene avec le thermos sous le bras. Moi je l'aime avec de l'eau chaude et fort surtout.
Au plaisir de faire gouter à ceux qui ne connaisse pas...et d'en boire un avec toi le bouir.


San Salvador de Jujuy/Purmamarca. 100km d'écart.

J'en ai finit pour cette fois ci. Ca sent bientot la Bolivie (apres un petit detour au desert d'Atacama au Chili). Le depaysement va se faire de plus en plus flagrant. Je ne pense pas remettre de petit mot sur le blog avant les fetes, alors, à vous tous, passez de bonnes fetes de noel et au plaisir de lire de VOS nouvelles. Attention au mechant musulman et faites gaffe les juifs sont des menteurs. (dsle c plus fort que moi).
Je crois que chez vous c'est l'heures des mouffles....dsle vraiment!
Des biz et une speciale pour Léon, bienvenu au monde et Bravo au parent ( Puj t'es papa bordel, j'arrive pas á savoir si c'est une bonne chose ou si j'appel la DAS maintenant).
Bien a vous tous, Bonnes Fetes.
Mehdi
Allez, deconnexion...